Chroniques·Coups de Coeur·Home·Lectures

Des Souris Et Des Hommes

Des souris et des hommes

Des souris et des hommes

  • Auteur : John Steinbeck
  • Editions : Folio
  • Année d’édition : 1972
  • Adapté au cinéma

Synopsis :

« Au bord de la rivière Salinas, en Californie, deux hommes fatigués par une longue marche. George et Lennie sont deux amis d’enfance qui errent sur les routes de Californie en travaillant comme ouvriers agricoles saisonniers de ranch en ranch. George et Lennie partagent depuis toujours le même rêve : posséder une petite exploitation, pour y vivre « comme des rentiers ». Mais cette amitié est parfois lourde à assumer pour George car Lennie, en dépit d’une émouvante sincérité, a des comportements…  étranges. Doté d’une très grande force physique, il ne parvient pas toujours à dominer sa puissance… »

Mon Avis :

Il faisait partie de ma PAL de cet été, je l’ai à la base choisi car c’est l’un des seuls livres que ma mère avait apprécié à l’école et je comprend pourquoi. Ce livre m’a boulversée, clairement j’en suis sortie déchirée. Il ne fait même pas 200 pages mais il nous prend aux tripes. Il est pourtant si simple mais si compliqué à la fois. Je ne sais pas vraiment ce qui m’a tant chamboulée, un peu de tout je pense, tant par l’ambiance prenante, par l’émotion dégagée et la manière d’écrire de John Steinbeck. Le personnage de Lennie m’a émue, on ne peut qu’éprouver une sorte de pitié, non pas envers lui seul, mais envers sa situation, lui face aux autres, qui ne le comprennent pas. Surtout lorsque que l’on pense aux personnes dans la même situation, qui depuis des siècles, subissent des horreurs, sont incompris. Comportements « étranges » pour les autres oui, mais pas pour rien, il a des déficiences mentales, qui l’empêchent parfois de se contrôler. Et il a beau ne jamais rien faire par méchanceté, bien au contraire, c’est parfois bien trop grave pour que « les autres » lui pardonnent…

Le personnage de George m’a fascinée, parfois j’étais agacée par lui puis je voyais d’autres gars du ranch (Comme Curley), leurs comportements et c’est là que l’on se rend compte de la force de George. Il doit supporter, prendre sur lui, et il le fait, car il aime Lennie il est si avancé par rapport à son époque, alors même si il réagit parfois brutalement on ne peut le blâmer.

C’est un livre qui m’a détruite, du début à la fin j’ai été prise dans l’histoire. Il restera pour moi un coup de coeur dont je me souviendrais longtemps. Il m’a marqué et m’a fait réfléchir, j’ai du mal à m’en remettre.

Et toi tu l’as lu ? Tu en as pensé quoi ? Dis moi tout !

Tschüss !

Coup de Coeur

Publicités

3 commentaires sur “Des Souris Et Des Hommes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s